Qu'entendons-nous par démarche innovante ?

Les programmes des candidats, aux élections municipales comme aux autres élections, présentent classiquement des projets qui relèvent de la mise en place de moyens techniques, financiers ou organisationnels. Il s’agit tantôt de construire des ponts, rénover des quartiers, construire des écoles voire de proposer la gratuité de certaines prestations, de créer ou renforcer des services, etc.

Tout ceci est utile et même souvent nécessaire. Mais si nous voulons conduire une évolution de notre société en profondeur, une évolution durable, et retrouver les vraies valeurs dont nous avons parfois oublié jusqu’à l’existence, tout ceci est insuffisant !

Il faut également travailler sur l’humain.

Par l’information, la pédagogie, la consultation puis l’implication, nous pouvons faire en sorte que nos concitoyens soient les acteurs de ces nécessaires évolutions. C’est la raison pour laquelle nous proposons la création d’une Délégation à la Transition Sociétale.

Sa mission consistera à créer les conditions d’une évolution naturelle de nos comportements, pour aller vers une société plus juste, plus durable, plus solidaire, qui offrira un réel avenir aux générations futures en préservant notre planète et qui épargnera des vies de souffrances aux plus faibles.

A titre d’exemples :

  • Concernant la propreté de notre ville, il est possible de multiplier les moyens (plus d’équipes, plus de rotations, plus de véhicules, …) mais cela est insuffisant si nous continuons à jeter mégots, cannettes ou sacs poubelles dans les rues ! La propreté de notre ville, c’est l’affaire de tous : il faut le faire comprendre par des méthodes pédagogiques de préférence, mais sanctionner aussi si ça ne suffit pas.
  • Concernant la végétalisation de notre alimentation : si nous proposons à nos concitoyens, sans explications préalables, de réduire leur consommation d’aliments carnés, ils n’en verront pas l’intérêt et la chose ne se fera pas. Mais si nous leur en expliquons les enjeux, non seulement pour réduire l’extrême souffrance que nous infligeons aux animaux dans les élevages et les abattoirs, mais aussi pour leur propre santé et pour l’avenir de la planète, nombreux sont ceux qui comprendront tout l’intérêt d’une telle évolution et s’engageront délibérément dans cette voie.
  • Concernant les populations de chats libres, les campagnes de stérilisation sont naturellement nécessaires, mais si nous n’amenons pas les propriétaires de chats domestiques à comprendre qu’il est indispensable de faire stériliser leur animal de compagnie, ces campagnes de stérilisations seront insuffisantes pour maitriser la population des chats libres.

Les exemples pourraient ainsi se multiplier. Cette Délégation à la Transition Sociétale est une tout à fait novatrice à l’échelle de notre municipalité. Annoncer que les Avignonnais(es) et les Montfavétain(e)s seront associés non seulement à l’élaboration des décisions mais aussi à leur mise en œuvre lorsque celle-ci est requise est également une démarche originale dans ce même cadre des élections municipales.