Quelques exemples concrets

Faire d’Avignon un exemple en matière de protection animale est l’une de nos principales ambitions. Pour se donner les moyens de nos objectifs, nous proposons des mesures fortes dont voici deux extraits détaillés.

Retrouvez ici l’explication sur notre démarche innovante.

Un adjoint dédié à la transition sociétale

Associer les avignonnais


Créer une délégation comprenant un adjoint entièrement dédié à favoriser une
transition sociétale

CONSTAT

Comme c’est le cas à l’échelle nationale, nos modes de fonctionnement, orientés par nos dirigeants successifs, nous entrainent vers une société où priment l’individualisme au détriment de la solidarité, le court terme qui hypothèque notre avenir, celui de nos enfants, celui de notre planète, une société génératrice d’insoutenables souffrances vis à vis des animaux, que nous traitons comme des objets, de simples produits de consommation, alors qu’il s’agit d’êtres sensibles qui peuvent tant nous apporter.

Cette société, qu’avec le recul nous n’aurions pas voulue ainsi, nous a été insidieusement imposée. Nous devons absolument en infléchir la trajectoire.

PROJET

Changer notre référentiel de valeurs est une condition indispensable pour faire d’Avignon une ville de bien-être, de bienveillance, de respect de la vie et de son avenir, mais aussi une ville dynamique, positive, qui gagne.

C’est sur ce changement de référentiel et donc de nos comportements que reposent un bon nombre de nos propositions et il ne se produira ni spontanément ni par des discours incantatoires. Il nécessite volonté et détermination.

Mais changement ne veut pas dire révolution. Nous devons conduire une transition, indispensable, au bon rythme. C’est pourquoi nous mettrons en place une délégation spécifique à la transition sociétale.

Par des actions de pédagogie, d’information, d’échanges, il aura en charge de conduire ce volet de notre politique, en s’adressant prioritairement aux plus jeunes, mais aussi à toutes les Avignonnaises et tous les Avignonnais. Il aura aussi pour mission de soutenir dans leurs projets, chaque fois que nécessaire, les autres membres de l’équipe municipale.

Exemple :

La végétalisation de notre alimentation représente un enjeu considérable s’agissant de souffrance animale. Mais son impact sur l’avenir de notre planète ou sur notre santé est tout aussi capital.

Pour toutes ces raisons, l’évolution de nos habitudes alimentaires est une nécessité absolue. Encore faut-il que ce point de vue soit le plus largement partagé. Il appartiendra au Délégué à la Transition Sociétale de créer les conditions de cette prise de conscience puis de cette évolution, en soutien des actions menées par ses collègues en charge de la Santé Publique, des Etablissements Scolaires et Universitaires ou de la Condition Animale.

IMPACTS

Une évolution des comportements, un changement de référentiel conduisant vers l’éradication de la souffrance animale, qui reste un enjeu majeur, mais aussi un meilleur bien-être de chacun de nos concitoyens, vers une ville plus humaine, plus conviviale. Une ville ou un avenir est possible. Pour tous !


Associer les Avignonnais, non seulement à l’élaboration des projets, mais aussi
à leur mise en œuvre

CONSTAT

Tout le monde s’accorde à dire que les projets engagés par la ville doivent reposer sur une large concertation avec nos concitoyens.

Mais la mise en œuvre des mesures qui découle de cette concertation repose presque toujours, actuellement, sur la seule municipalité.

Or, certaines mesures n’ont de réelle efficacité que si nos concitoyens acceptent de s’impliquer dans leur réalisation.

PROJET

Présenter à nos concitoyens, chaque fois que nécessaire, la part qu’ils peuvent prendre dans la mise en œuvre d’un plan d’action pour en assurer la réussite.

Cette disposition, peu électoraliste il est vrai, est pourtant une condition souvent essentielle du progrès à long terme.

Deux exemples :

Avignon ville propre :
la ville peut renforcer les moyens techniques, humains et donc financiers de collecte, de nettoyage et de traitement des déchets, mais le résultat sera imparfait si les Avignonnais ne réduisent pas leur production de déchets ou ne contribuent pas à maintenir nos rues propres et exemptes, notamment, de toutes déjections canines.

Maîtrise de la population de chats libres : les campagnes de stérilisations engagées par la municipalité depuis 2017 (avec le concours financier de 30 Millions d’Amis) sont indispensables, mais il est également essentiel que les propriétaires de chats fassent massivement stériliser leurs animaux de compagnie, dont les chatons non désirés se retrouvent dans la rue.

IMPACTS

En faisant des Avignonnaises et des Avignonnais des acteurs du changement, nous démultiplions les moyens engagés par la municipalité et nous ancrons les solutions mises en œuvre dans la durée, pour plus de bien-être et, à terme, des économies de moyens humains et financiers.