Élections européennes : comment ça marche ?

Le parlement Européen est élu pour une durée de 5 ans.

Il dispose :

  • d’un pouvoir législatif en adoptant des lois applicables dans toute l’UE ;
  • d’un budget annuel ;
  • d’un pouvoir de contrôle sur le fonctionnement des institutions Européennes.

Les parlementaires sont élus au suffrage universel direct à un tour, sur la base d’un scrutin de liste à la proportionnelle.

Pour la France, dont le jour de vote est fixé au dimanche 26 mai, il n’existe qu’une circonscription nationale.

La France disposera de 79 sièges (74 si le Royaume Uni ne quitte pas l’UE avant les élections) sur un total de 751 sièges.

C’est la raison pour laquelle chaque parti doit présenter une liste de 79 candidats.

La tête de liste du Parti animaliste est Hélène THOUY, co-fondatrice du parti. Ses colistiers respectent la règle de la parité homme/femme (!) et aucun ne provient d’un mouvement politique ou d’un parti politique “classique”, l’indépendance du Parti animaliste et le caractère transpartisan de la cause animale étant des règles absolues.

Pour que les frais de campagne soient remboursés, il faut atteindre le seuil de 3%, ce qui constitue un premier objectif fort du Parti animaliste, surtout à la suite de la sanction qui lui a été infligée pour surreprésentation des femmes aux dernières législatives (nous en parlons ici).

Mais pour obtenir des élus au parlement Européen, il faut franchir le cap des 5% (ce seuil, qui peut varier d’un pays à l’autre, a été choisi par la France). C’est la véritable ambition du Parti animaliste pour ce scrutin ! Un tel résultat permettrait de disposer de 4 sièges.

Pour véritablement exister au sein du Parlement Européen, il est nécessaire d’intégrer un Groupe Parlementaire, lequel doit compter au moins 25 élus.

Or, il existe au sein de l’Union Européenne une dizaine de partis* similaires au Parti animaliste français, dont le plus ancien, celui des Pays Bas (Partij voor de Dieren), dispose d’un élu dans le parlement sortant.

Dès lors, la possibilité de constituer un groupe parlementaire n’est plus une utopie mais constitue un formidable espoir pour la cause animale.

* Liste des pays de l’UE disposant d’un parti pour les animaux :

  • Allemagne
  • Belgique
  • Chypre
  • Finlande
  • France
  • Espagne
  • Italie
  • Pays Bas
  • Portugal
  • Suède