Catégories
Tribune

Européennes : le Parti animaliste exclu du premier débat télévisé

N’épiloguons pas sur les raisons qui ont conduit à exclure le Parti animaliste d’un débat où il aurait eu toute sa place (voir le communiqué officiel du Parti animaliste ici)], au moins aussi légitimement que d’autres qui y ont été admis, sinon plus.

Ne revenons pas non plus sur la sanction dont il a été victime pour cause de surreprésentation des femmes aux dernières élections législatives (nous en parlons ici) quand on voit, sur la photo de famille de ce débat, deux femmes pour dix hommes ! (interdit de sourire !)

Une certaine idée de la parité.

Non, ce que nous pouvons nous demander, c’est : qu’aurait répondu Hélène THOUY (tête de liste et co-fondatrice du Parti animaliste) à la plupart des questions qui ont été posées si elle avait été présente ?

Quand on considère la nature de ces questions (posées par les animateurs de l’émission) et la nature des réponses qui leur ont été apportées, le plus souvent dans la cacophonie, par ceux qui entendent représenter les français au Parlement Européen, on peut penser que l’absence d’Hélène THOUY n’était pas nécessairement une mauvaise chose.

Car à aucun moment la cause animale (nous ne parlons pas ici sous l’angle environnemental, qui est une autre affaire) n’a été ni soulevée par les interviewers, ni évoquée par les interviewés.

Et pourtant, pendant que ces messieurs et ces deux dames bataillaient sur des petites questions de petite politique politicienne (qui plus est très souvent à coup de fake news dont la presse du lendemain se régale), pendant ces échanges dérisoires donc, des centaines de millions d’animaux enfermés dans des cages, des hangars, suspendus vivants avant d’être égorgés,  exposés, exploités, gavés, piègés, torturés, rejetés mourants par dessus bord, transportés dans des conditions innommables jusqu’au delà des frontières, abattus sans discernement, tous ces êtres sensibles subissaient le sort que notre société dite évoluée réserve aux plus faibles, aux sans voix, dans l’indifférences la plus absolue de ces hommes et de ces femmes.

Des préoccupations bien trop lointaines pour être débattues lors d’un débat télévisé ?

Mesdames et messieurs les journalistes, mesdames et messieurs les têtes de listes : vers quelle sorte de société voulez-vous nous emmener ? Il est grand temps de vous réveiller !

Que retiendrons-nous de ces trois heures de débat?

Peut-être la présence d’Hélène THOUY aurait-elle eu le mérite de susciter au moins une question sur la cause animale qui, d’après de nombreux sondages, aurait sans doute intéressé de très nombreux téléspectateurs.

La prochaine fois, peut-être ?

La seule vraie alternative pour que la cause animale vienne enfin sur le devant de la scène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s